Rénovation énergétique de copropriété : guide en ligne

Rénovation énergétique
Que ce soit pour faire des économies d’énergie, pour avoir un meilleur confort de vie ou pour augmenter la valeur patrimoniale du bâtiment, les intérêts à mener une rénovation énergétique sont nombreux. Mais dans le cadre d’une copropriété, la décision ne peut pas se prendre seul. Ce guide vous permettra de réaliser la rénovation énergétique de votre copropriété sans encombre.

S’y prendre à l’avance

Puisque l’adhésion des copropriétaires, du syndic et du conseil syndical peut prendre du temps, il est important de les informer en amont afin de s’assurer de leur soutien. Contactez des professionnels qui vous feront une visite technique et une estimation à domicile gratuitement des travaux nécessaires pour votre rénovation énergétique. Les copropriétaires seront ainsi rassurés et constateront par eux-mêmes la potentielle efficacité énergétique de tels travaux.

Il s’agit d’une étape importante car, les assemblées étant souvent annuelles, un vote négatif risque de reporter le début des travaux à l’année suivante, voire plus tard encore.

Préparer un programme de rénovation complet

Si les copropriétaires envisagent parfois des travaux partiels sur certains éléments d’isolation seulement, tels que les fenêtres ou le chauffage, le gain énergétique s’avère minime. Le moyen le plus efficace de mener sa transition énergétique à bien est la rénovation globale du bien immobilier.

Certes, de tels travaux impliquent un étalage sur plusieurs années pour répartir le financement. Mais cette rénovation en profondeur aura un vrai impact sur la consommation d’énergie du bâtiment. Définissez pour cela un plan cohérent étape par étape avec les entreprises que vous avez contactées. Cela vous évitera d’avoir une chaudière surdimensionnée ou un manque de renouvellement de l’air.

Créer un plan de financement

Des travaux de rénovation représentent une grosse dépense financière pour des particuliers. Mais vous pouvez obtenir une aide pour faire des travaux d’économie d’énergie.

Les solutions de financement sont nombreuses et complexes, aussi est-il important d’avoir un plan de financement échelonné sur plusieurs années qui distingue l’apport des copropriétaires et les différentes aides mises à votre disposition.

Pour vous aider dans votre plan de financement, les Agences départementales d’information sur le logement, aussi appelées ADIL, vous proposent gratuitement les services d’un conseiller qui vous accompagnera sur les aspects financiers et fiscaux de votre projet.

N’hésitez pas à vous rapprocher aussi de votre banque. Certaines d’entre elles proposent des prêts à taux avantageux pour les travaux énergétiques. Vous et vos copropriétaires pourrez ainsi engager des travaux sans vous ruiner.


Installation de chaudière à gaz dans le département du Rhône
Comment fonctionne un disjoncteur DT40 ?