Quelles aides pour la rénovation de son habitat ?

Pour les propriétaires souhaitant rénover leur logement, l’État octroie certaines aides. Ces aides contribuent au financement et à la réalisation de travaux importants comme l’isolation thermique ou la mise en place d’une chaudière. Rassurez-vous, d’autres aides existent en dehors des aides aux améliorations énergétiques. Découvrez-les en poursuivant votre lecture.

L’aide « habiter facile »,  pour un logement adapté aux personnes à mobilité réduite

L’aide rénove maison « habiter facile » est une aide financière destinée à financer certains aménagements prompts à faciliter la vie quotidienne des personnes ayant une mobilité réduite. Il vous est possible de demander cette aide pour financer l’installation d’une monte-charge ou d’un escalier électrique. Elle peut aussi servir à améliorer la salle de bain et la rendre plus sécuritaire pour les personnes âgées ou celles en situation de handicap. D’autres travaux de rénovation comme l’élargissement des portes pour laisser passer un fauteuil roulant peuvent également être financés par l’aide « habiter facile ».

Le montant de cette financière varie en fonction du revenu du demandeur. Si vous faites partie de la catégorie de personnes ayant des « ressources très modestes », le plafond d’aide auquel vous avez droit équivaut à 50 % du montant des travaux. Les demandeurs ayant des « ressources modestes » auront une aide à la hauteur de 35 % des travaux prévus. Il faut noter que ces montants ne tiennent pas en compte les taxes.

« Habiter sain » et « habiter serein » , une aide pour l’amélioration de la sécurité et du confort

Pour tous travaux relatifs à l’installation des systèmes de sécurité dans votre logement ou pour ceux destinés à le rendre plus confortable et plus sain, vous avez les aides « habiter serein » et « habiter sain ». Vous pouvez demander cette aide financière pour réaliser des travaux de réhabilitation des réseaux hydrauliques, de gaz ou d’électricité. Vous pouvez également demander cette aide pour financer l’installation de nouvelles toilettes et de salle de bain ou encore pour renforcer les fondations et les travaux de toitures. Pour l’ aide « habiter sain » ou « habiter serein » la prise en charge est de 50 % de la totalité de la facture hors taxe.

Une aide pour la réhabilitation des parties communes si vous avez une copropriété

Ce type d’aide est à demander lors des futurs travaux de réhabilitation thermique comme l’installation de chaudières servant à chauffer la totalité de l’immeuble. Les travaux concernant la structure ou la toiture de l’immeuble peuvent aussi être pris en charge, en partie, par l’aide destinée à la réhabilitation des parties communes d’une copropriété. De même, les travaux d’adéquation pour handicap dans un logement commun sont  éligibles à cette aide.

Rénovation de plomberie : acheter le matériel nécessaire en ligne
Nourrices et collecteurs pour vos raccordements de plomberie