Quel est le coût d’un devis ?

Avant de faire réaliser des travaux par un artisan ou une entreprise, il est nécessaire d’établir un devis. La loi précise que l’établissement d’un devis doit être gratuit pour les professionnels de différents domaines de l’entrepreneuriat. Cependant, certains exigent un prix pour un devis établi. Dans quelles conditions un devis doit être payé ? Combien coûte un devis ? Cet article vous aidera à en savoir plus.

Les cas d’un devis gratuit

Un devis doit être établi gratuitement lorsqu’il s’agit des travaux de déménagement, d’installation, d’entretien et différentes réparations ménagères. Le coût d’un devis qui porte sur les produits médicaux doit aussi être gratuit. Le devis ne doit pas non plus être payant en cas de prestations de dépannage ou d’entretien telles que la menuiserie, la maçonnerie, le ramonage, etc. Cette obligation de gratuité est aussi valable pour les services à la personne. Autrement, les prestations moyennant un prix plus de 100 euros par mois doivent faire valoir une création de devis gratuit et personnalisé. Enfin, pour le personnel de la santé, le devis à remettre aux patients doit toujours être gratuits.

Les cas du devis payant

Le devis payant est un devis à établir en cas de demande spécifique du client. Il peut aussi s’agir d’un devis qui nécessite une étude approfondie sur les travaux ou les prestations à faire. Ce qui veut dire que ces travaux vont faire sacrifier beaucoup de temps et de moyens à l’entreprise ou au prestataire. Le devis est aussi payant dans le cas où certains déplacements sont nécessaires afin d’obtenir tous les éléments nécessaires à l’évaluation. Enfin, un devis payant peut être remis lorsqu’il est de coutume dans la profession de celui qui le fait, par exemple le devis réalisé par un architecte. Par conséquent, le coût d’un devis varie selon les différents domaines d’activités qui en nécessitent.

Quel prix pour quel devis ?

L’artisan devra toujours informer ses clients à l’avance sur le prix du devis à réaliser. Le coût d’un devis est différent selon les types d’activités. Le prix peut être évalué de deux manières. Soit il dépend des travaux à faire, soit par rapport aux risques qui e présentent ? Ainsi, le prix d’un devis peut être défini par un pourcentage de déduction à partir de coût final des travaux. Ce pourcentage est proposé par l’artisan selon la norme imposée et ne peut pas excéder les 20 % de la totalité du prix final. Dans le cas où le prix d’un devis est évalué à partir des risques qui se présentent, il faut tenir compte de la durée, du sacrifice et des moyens à employer pour la réalisation du devis.

Sollicitez l’aide d’un chauffagiste à Bordeaux en quelques clics
Nice : faites appel à un professionnel pour vos travaux de plomberie