Comment poser des volets roulants sur ses fenêtres ?

Esthétiques et discrets, les volets roulants peuvent apporter un plus à l’habitation, en termes de sécurité, d’esthétisme ou d’isolation… Cependant, leur pose peut constituer une opération difficile, qu’il faut aborder avec méthode. Voici quelques conseils pour bien poser des volets roulants sur ses fenêtres.

Opérations préalables

Le fait de poser des volets roulants est toutefois loin d’être une mince affaire. Avant de s’y aventurer, il faut vérifier si l’on dispose des outils nécessaires : perceuse électrique, niveau à bulle, mètre, cales en bois, joint d’étanchéité, crayon, tournevis, vis, etc. Une fois les bons outils rassemblés, la pose va pouvoir démarrer.

Pour commencer, il faut utiliser sa perceuse électrique pour créer un trou au-dessous de la fenêtre, afin d’y passer le câble électrique du volet roulant. On doit par la suite plaquer le cadre du volet contre l’extérieur de sa fenêtre, dans l’optique de tracer des repères pour les points de fixation à l’aide d’un crayon. Après, on n’a plus qu’à retirer le volet puis percer un à un les points de fixation dans lesquels seront logées des chevilles.

L’installation du volet roulant

Une fois les chevilles placées dans chaque point de fixation, on peut désormais couvrir le haut du coffre avec un joint d’étanchéité en mousse, puis passer le câble électrique à travers le bâti de sorte qu’il ne gêne pas l’installation. Il ne reste plus qu’à présenter le coffre et les coulisses, puis visser le volet roulant. Si nécessaire, on peut se servir des cales en bois dans l’optique d’ajuster les coulisses. Dès lors que le volet roulant est bien en place, il convient d’appliquer et lisser du mastic autour du coffre et le long des coulisses.

Le branchement du volet roulant

À l’issue de l’installation du volet roulant sur sa fenêtre, on peut s’attaquer à son branchement. Pour ce faire, il convient de couper préalablement le courant avant d’installer l’interrupteur, lequel est en effet relié au câble électrique du volet. Ensuite, il faut remettre le courant pour tester le volant.

N.B. 3 types de poses sont envisageables lorsque l’on souhaite installer un volet roulant rénovation sur sa fenêtre, à savoir la pose sous linteau, la pose sous linteau inversé et la pose en applique (sur la façade). Puis, naturellement, si l’on souhaite installer un volet roulant non-électrique, le procédé d’installation demeure le même. Il sera néanmoins simplifié du fait que l’on n’aura pas à toucher à son installation électrique.

Porte de garage basculante ou enroulable ?
Pourquoi choisir un portail en aluminium ?